11 mai 2012

Saad Dine El Otmani s’entretient avec Ban Ki-moon à New York

Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani, ont abordé au cours d'un entretien, mercredi au siège des Nations unies à New York, une série de questions se rapportant notamment à la cause nationale ainsi qu'aux derniers développements intervenus sur les scènes régionale et internationale. Le ministre a qualifié sa rencontre d'importante car elle a permis, a-t-il dit à la presse, de faire un tour d'horizon de l'ensemble de sujets d'intérêt commun, dont la... [Lire la suite]

08 mai 2012

Le Sénégal est favorable à «la marocanité du Sahara» (Ministre des affaires étrangères du Sénégal)

M. Alioune Badra Cissé : "Sans le Maroc, l'Union africaine n'est pas elle-même" Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, M. Alioune Badara Cissé, a réitéré, lundi à Rabat, la position claire de son pays en faveur de «la marocanité du Sahara» et «l’incontestable souveraineté marocaine» sur ses provinces du Sud.  «La souveraineté marocaine est incontestable sur la partie sud de son territoire», a affirmé le chef de la diplomatie sénégalaise dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le Ministre des... [Lire la suite]
07 mai 2012

Le Sahara fait "partie intégrante" du territoire du Royaume du Maroc (ministre comorien)

Les provinces du sud du Maroc constituent "une partie intégrante du territoire du Royaume du Maroc", a affirmé, samedi à Marrakech, le ministre comorien des relations extérieures et de la coopération chargé du monde arabe, Mohamed Bakri Abdoulfatah Charif. "Nous considérons, aux Comores, que le Sahara fait partie intégrante du territoire du Royaume du Maroc et nous tenons à ce principe", a déclaré à la presse M. Charif à l'issue d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saâd Dine El Otmani, en... [Lire la suite]
25 avril 2012

Le Maroc prend note avec satisfaction de l’adoption de la résolution 2044 du CS sur la question du Sahara

Le recensement des populations des camps est désormais, une obligation politique confirmée par l’instance exécutive onusienne Le Royaume du Maroc prend note, avec satisfaction, de l’adoption, ce mardi, par le Conseil de sécurité des Nations unies, à l’unanimité de ses membres, de la résolution 2044 relative à la question du Sahara marocain. «Cette résolution, qui renouvelle le mandat de la MINURSO jusqu’au 30 avril 2013, consolide les paramètres de la solution politique, conforte le processus de négociations comme voie unique de... [Lire la suite]
23 avril 2012

Mohamed Loulichki : Le Maroc engagé dans un processus de négociations d’une solution politiquement acceptable

Le Maroc a accepté de s’engager depuis quelques années dans un processus de négociations d’une solution politiquement acceptable pour résoudre définitivement le différend sur le Sahara marocain qui touche à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale du Royaume, a déclaré mardi l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Mohamed Loulichki. Ce processus de négociation, initié à la faveur de la présentation par le Maroc d’une initiative d’autonomie, «demeure l’unique cadre pouvant favoriser l’émergence d’une solution politique mutuellement... [Lire la suite]
19 avril 2012

La Russie réitère son appel à «une solution politique juste et durable» à la question du Sahara

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a réitéré, mercredi à Moscou, l'appel de son pays à «trouver une solution politique juste, durable et acceptable» par les parties concernant la question du Sahara, «en conformité avec les résolutions onusiennes». En tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'Onu, la Russie «suit de très près les questions de la région et apporte sa contribution aux efforts visant à parvenir à une solution de compromis, conformément aux résolutions onusiennes», a souligné le... [Lire la suite]

10 avril 2012

Le SG de l'ONU réitère son appel aux parties du dossier du Sahara à s'engager dans des discussions substantielles

Ban Ki-moon appelle l’Algérie à permettre le recensement des populations dans les camps de Tindouf Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a réitéré son appel aux parties pour qu'elles s'engagent dans des discussions substantielles sur le Sahara sur la base des précédents rounds de pourparlers, et en tenant compte des dernières consultations de son envoyé personnel, Christopher Ross, et appelé de nouveau à un recensement des populations dans les camps de Tindouf, en Algérie. Le Secrétaire général des Nations Unies indique, dans... [Lire la suite]
04 avril 2012

Le CS de l'ONU tiendra des consultations sur la question du Sahara le 17 avril

Le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra des consultations à huis-clos sur la question du Sahara le 17 avril prochain, selon le programme de travail de l'Organe exécutif pour le mois en cours rendu public mardi. Le CS de l'ONU consacrera sa réunion du 17 avril à l'examen du rapport sur le Sahara que devra lui soumettre prochainement le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a-t-on indiqué, par ailleurs, auprès du bureau du Porte-parole de l'ONU. Les quinze envisagent ensuite de se réunir le 24 avril en vue de l'adoption d'une... [Lire la suite]
29 mars 2012

La diplomatie marocaine consolidera ses acquis concernant l’autonomie et le retrait de la reconnaissance de la pseudo RASD

Le Royaume du Maroc compte renforcer ses efforts et ses acquis diplomatiques, notamment à travers son statut de membre non permanent du Conseil de sécurité, pour soutenir l’initiative d’autonomie au Sahara en tant que base unique de négociation, ainsi que dans le sens du processus du retrait de la reconnaissance de la pseudo RASD/SADR du Polisario, qui a atteint 34 retraits depuis l’année 2000. Le Maroc qui occupe actuellement le poste de membre non permanent au Conseil de sécurité de l'ONU, est déterminé à faire en sorte que la... [Lire la suite]
26 mars 2012

Le statu quo dans la question du Sahara «n'est plus soutenable» (Président du parlement européen)

Le règlement de la question du Sahara passe par un processus politique mutuellement acceptable, a affirmé, dimanche à Rabat, le président du Parlement européen, Martin Schulz. M. Schulz, qui répondait lors d'une conférence de presse conjointe avec le président de la Chambre des représentants Karim Ghellab à une question sur le rôle que peut jouer le Parlement européen pour le règlement de la question du Sahara, a indiqué que la clé pour la solution de cette question n'est pas à Bruxelles . Ce n'est pas l'Union européenne ni le... [Lire la suite]