30 octobre 2009

Une ONG américaine épingle l'Algérie pour ses entraves au programme d'échange de visites du HCR

Le Comité américain pour les réfugiés et les immigrés (USCRI) a épinglé l'Algérie pour ses entraves au programme d'échange de visites familiales, piloté par le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), entre les camps de Tindouf et les provinces du sud du Royaume. Dans un rapport sur les atteintes aux droits des séquestrés dans les camps de Tindouf, présenté mardi à Washington, l'ONG américaine déplore que l'Algérie exige que ces voyages de cinq jours se fassent par avion et non par voie terrestre, ce qui les rend plus coûteux et... [Lire la suite]

29 octobre 2009

La tradition sahraouie du moussem de Tan Tan célébrée à l'UNESCO

L'ouvrage du célèbre explorateur espagnol Kitin Munoz sur "Le moussem de Tan Tan, chef d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité", a été présenté mercredi à Paris au siège de l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la science et la culture (Unesco). Au cours de cette cérémonie, qui s'est déroulée en présence notamment de M. Fadel Benyaich, chargé de mission au cabinet royal, de M. El Mostafa Sahel, ambassadeur du Maroc en France et de M. Abderrazak Jaïdi, ambassadeur-consul général du Maroc à... [Lire la suite]
26 octobre 2009

Le premier ministre libyen affirme : la Jamahiriya libyenne soutient l'unité territoriale du Royaume

Le Secrétaire du Comité populaire général libyen, M. Al-Baghdadi Ali Al-Mahmoudi, a affirmé que la Jamahiriya arabe libyenne soutient l'unité territoriale du Royaume du Maroc et espère tourner la page du passé et dépasser la tiédeur qu'ont connue les relations entre les deux pays. Dans une déclaration au journal "Acharq Al Awsat", publiée samedi, dans son édition de Casablanca, M. Al Baghdadi a indiqué que la Jamahiriya Arabe Libyenne soutient la marocanité du Sahara. Il a ajouté en réponse à une question sur la position... [Lire la suite]
23 octobre 2009

Des responsables colombiens se félicitent de l’expérience marocaine des droits et de l’homme au Sahara

La délégation du Conseil Consultatif des Droits de l'Homme (CCDH), conduite par le président du Conseil, Ahmed Herzenni, a été reçue mardi à Bogota, par la vice-ministre des affaires étrangères, Mme Clemencia Forero Ucros. M. Herzenni, qui était accompagné de MM. Mustapha Iznasni et Mohamed Soual, membres du CCDH, et de l'ambassadeur du Maroc à Bogota, M. Noureddine Khalifa, a abordé la question des provinces du Sud et les efforts déployés par le Royaume pour parachever son intégrité territoriale, la situation dramatique des... [Lire la suite]
21 octobre 2009

L'accord de coopération entre Dakhla et Creil, un acte de jumelage entre les deux villes (maire de Creil)

L'accord de coopération décentralisée, signé mardi entre les villes marocaine de Dakhla et française de Creil, constitue un acte de jumelage qui ouvrira d'importantes perspectives de coopération bilatérales, a affirmé le maire de Creil, M. Jean-Claude Villemain. "Ce jumelage entre les deux villes est très important au regard des points communs qui les unissent dans différents secteurs", a déclaré à la presse M. Villemain en marge de la signature de cet accord, qui s'étalera sur cinq ans renouvelables. "Notre... [Lire la suite]
20 octobre 2009

Le Maroc continuera à oeuvrer de bonne foi en faveur d'une solution politique à la question du Sahara (Benmoussa)

Le Maroc, convaincu de ses droits historiques, continuera à oeuvrer de bonne foi pour parvenir à une solution politique consensuelle à la question du Sahara dans le cadre de sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale, a affirmé, vendredi à Laâyoune, le ministre de l'Intérieur, M. Chakib Benmoussa. Le Royaume, qui oeuvre de bonne foi et avec un esprit de réalisme, veillera à la poursuite du processus de négociations pour parvenir à une solution politique juste et définitive à la question de l'intégrité territoriale du... [Lire la suite]

19 octobre 2009

Felipe Gonzalez: La proposition du Maroc permettra aux Sahraouis de bénéficier de droits spécifiques

L'ancien président du gouvernement espagnol, Felipe Gonzalez a exprimé son soutien à la proposition du Maroc d'accorder l'autonomie au Sahara, soulignant qu'elle permettra aux sahraouis de bénéficier de droits spécifiques dans le cadre de la souveraineté marocaine. "La proposition d'autonomie présentée par le Maroc permettra aux sahraouis de bénéficier de droits spécifiques dans le cadre de la souveraineté marocaine et de faire partie du Maghreb Arabe comme ils l'étaient historiquement", a relevé M. Gonzalez lors d'une... [Lire la suite]
16 octobre 2009

L’UE "réaffirmé le plein soutien" à une "solution politique" et au processus de négociation sur le Sahara

L'Union européenne (UE) a réaffirmé, mercredi à New York, sa "préoccupation" quant aux implications du conflit du Sahara sur la sécurité régionale. "L'Union Européenne demeure préoccupée par les implications du conflit" du Sahara sur la "sécurité et la coopération dans la région", a affirmé l'ambassadeur, représentant permanent de la Suède auprès de l'ONU, M. Anders Liden, qui intervenait au nom de l'UE, après l'adoption sans vote de la résolution sur le Sahara, par la 4-ème commission de l'Assemblée... [Lire la suite]
15 octobre 2009

Le Maroc se félicite de l’adoption par consensus de la résolution sur le Sahara par la 4è Commission de l'ONU

Le Maroc s'est félicité, mercredi, de l'adoption par la quatrième Commission de l'Assemblée générale de l'ONU d'une résolution sur le Sahara marocain qui, en s'abstenant une nouvelle fois de faire mention du référendum classique à options extrêmes, écarte les approches dogmatiques que certaines parties continuent à vouloir ressusciter. Le Maroc "se félicite de l'adoption, par consensus, ce jour, par la quatrième Commission de l'Assemblée générale de la résolution relative au Sahara marocain ", indique un communiqué de la... [Lire la suite]
13 octobre 2009

Les populations séquestrées à Tindouf ne doivent plus souffrir des manquements de l'Algérie à ses engagements (Think Tank US)

Les populations séquestrées dans les camps de Tindouf ne doivent plus souffrir des manquements de l'Algérie au droit international, estime le think tank américain, Inter-University Center for Legal Studies (IUCLS), appelant le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) à établir une présence significative dans les camps afin d'y assurer la protection des droits des populations, y compris la liberté de mouvement. "En vertu de ses engagements, l'Algérie doit collaborer avec le HCR afin de lever tous les obstacles qui se dressent... [Lire la suite]