13 septembre 2018

La délégation marocaine rejette au CDH les allégations algériennes sur le Sahara marocain

La délégation marocaine à la 39ème session du Conseil des droits de l'homme à Genève a démonté mardi les allégations fallacieuses algériennes sur la situation au Sahara marocain.Dans un droit de réponse en réaction à l'intervention de la délégation algérienne, l'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber, a exprimé son rejet total "des propos inacceptables et erronés de la délégation algérienne sur la situation au Sahara marocain", rappelant que "ce pays continue de... [Lire la suite]

12 septembre 2018

L'initiative d’autonomie, la seule solution pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain

L’initiative d’autonomie, présentée par le Maroc et qui bénéficie d’un soutien international croissant, est la seule solution susceptible mettre fin au conflit autour du Sahara marocain, a écrit l’agence de presse argentine indépendante "Total News".Dans un article intitulé "L’isolement des séparatistes du Polisario s’accroît", l’agence ajoute que grâce à sa place sur l’échiquier international et à sa diplomatie active, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, le Royaume a réussi à rallier le soutien des pays africains et... [Lire la suite]
10 septembre 2018

Des eurodéputés à Laâyoune pour constater les bénéfices de l'accord de pêche Maroc-UE pour les populations

L’eurodéputée française Patricia Lalonde du groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ALDE), rapporteur de la Commission INTA sur les accords et le commerce international pour les pays méditerranéens, a qualifié, mardi dernier à Laâyoune, d’ “incontestable” le développement dans les provinces du Sud.“L’impression que j’ai actuellement c’est que le développement dans la région est incontestable”, a déclaré à la presse Lalonde, qui faisait partie d’une délégation d’eurodéputés membres de la Commission INTA, qui a... [Lire la suite]
10 août 2018

Le Conseil de Sécurité demande à Horst Köhler de consulter le Maroc sur la relance du processus politique

A la sortie de la consultation, à huis clos, du Conseil de Sécurité, mercredi après-midi, sur la question du Sahara marocain, l’Ambassadeur Représentant Permanent Adjoint du Royaume-Uni, M. Jonathan Allen, dont le pays assure la présidence du Conseil pour ce mois, a fait une brève déclaration aux correspondants de la presse sur le contenu des échanges entre l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général, M. Horst Köhler, et les membres du Conseil de Sécurité.Il a ainsi déclaré que « le Président Horst Köhler a reçu beaucoup de soutien du... [Lire la suite]
09 août 2018

L’Envoyé Personnel du SG de l’ONU fait un exposé devant le Conseil de sécurité

Pas de solution au Sahara marocain sans la consultation du Maroc et sans l'implication de l’AlgérieL’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara marocain, M. Horst Köhler, a présenté le 8 août 2018, à sa demande, un briefing devant le Conseil de Sécurité de l’ONU. Il s’agit d’un briefing ordinaire sans surprise qui n’a connu aucune déclaration ou expression du Conseil de sécurité des Nations-Unies.Dans son briefing, l’Envoyé personnel a informé les membres du Conseil de Sécurité sur sa 2ème tournée régionale,... [Lire la suite]
07 août 2018

Un reportage de TF1 qualifie Dakhla de "paradis" des touristes et des amoureux de kitesurf

Dans un reportage sur Dakhla, la chaine de télévision française TF1 évoque «un paradis au paysage envoûtant» et une destination de plus en plus prisée par les touristes et les amoureux de kitesurf. Le reportage décrit «l'atmosphère extraordinaire» qui règne dans cette ville du sud-marocain, «une lagune turquoise encadrée par les dunes», située à 1.400 kilomètres de Marrakech. Dakhla que «les Marocains surnomment la perle du désert» est «un lieu qui mêle les dunes désertiques du Sahara et la houle de l'océan Atlantique, a noté la... [Lire la suite]

06 août 2018

Une délégation de la société civile chilienne se félicite des progrès socio-économiques dans le Sahara occidental

Une délégation chilienne composée de représentants de la société civile et d’acteurs politiques s’est félicitée, vendredi à Laâyoune, des progrès réalisés sur les plans socio-économiques dans les provinces du Sud du Royaume au cours de ces dernières années.«Je suis impressionnée par les avancées en matière de développement social et d’essor économique accomplies dans la région», a déclaré à la MAP, Luisa Fernandez, activiste chilienne des droits de l'Homme, basée à New York, à l’issue d’un entretien avec le président du Conseil de la... [Lire la suite]
27 juillet 2018

Le Polisario une nouvelle fois débouté par la justice européenne

Après les deux décisions de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de 2015 et de 2016 sur l’accord d’association et l’accord agricole Maroc-UE, qui ont été toutes les deux en sa défaveur, voici venue celle de juillet 2018 dans laquelle le tribunal luxembourgeois a opposé une fin de non recevoir au recours du Polisario en annulation de l’accord de pêche conclu en 2013 et qui vient d’expirer.Menant depuis quelques années une guérilla judiciaire contre les accords commerciaux du Maroc avec l’Union européenne, grâce à la... [Lire la suite]
26 juillet 2018

L’ONU rejette la demande d’accréditation d’une ONG pro-Polisario

Le Conseil Economique et Social des Nations-Unies a rejeté, ce mardi, à l’unanimité, la demande d’accréditation de l’ONG pro-Polisario “bureau international pour le respect des droits de l’homme au Sahara occidental”, endossant, ainsi, la recommandation du Comité des ONG de l’ONU de retirer cette demande d’accréditation.En effet, cette pseudo-organisation avait présenté, en 2010, une demande d’accréditation au Comité des ONG de l’ONU, relevant du Conseil Economique et Social, pour lui permettre de participer aux réunions des... [Lire la suite]
25 juillet 2018

Le paraphe de l’accord de pêche Maroc-UE consacre un processus de négociations empreintes de consensus

Le Maroc ne peut, ratifier un accord qui ne couvre pas tout son territoireLe paraphe de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne (UE) consacre un processus de sept rounds de négociations qui se sont déroulées dans des conditions normales, empreintes de consensus entre les deux parties, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de paraphe de cet accord, en présence du ministre de... [Lire la suite]