15 mai 2018

Le développement du Sahara marocain ne doit pas être l’otage du processus politique (L’Ambassadeur Hilale)

Intervenant lors du séminaire régional du C24 à Grenade, l’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, M. Omar Hilale a mis en exergue les efforts et les réalisations du Maroc pour le développement économique et social des provinces du sud, affirmant que le développement socio-économique du Sahara marocain ne doit pas être l’otage du processus politique.Ce séminaire, qui a été marqué par la participation historique pour la première fois de deux élus représentant les deux régions du Sahara... [Lire la suite]

14 mai 2018

La dernière résolution du CS sur le Sahara marocain, un pas dans la bonne direction (Ministre des Affaires étrangères)

Aucun être sensé ne peut croire que la question peut être réglée sans l’Algérie La dernière résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l’Onu concernant la question du Sahara marocain est un pas dans la bonne direction, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale Nasser Bourita, soulignant qu’elle a apporté des réponses nécessaires et des clarifications utiles à des questions qui ne supportaient plus de rester en suspens.Ces questions, qui étaient au cœur des démarches menées sur Très... [Lire la suite]
11 mai 2018

Le Corcas participe au Séminaire régional du Comité des 24 à la Grenade

Le Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (Corcas), est représenté par son Vice-président Kheddad El Moussaoui, au sein de la délégation du Royaume du Maroc, qui a participé au Séminaire régional pour le Pacifique du Comité des 24 qui s’est tenu à la Grenade du 9 au 11 mai 2018.Le Séminaire régional pour le Pacifique est consacré, cette année, à l’accélération de la mise en œuvre de la troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme.Les conclusions et recommandations du Séminaire seront ensuite étudiées... [Lire la suite]
10 mai 2018

Le parlement arabe réitère son soutien au Maroc contre toute ingérence dans ses affaires intérieures

Le président du Parlement arabe, Mechaal Ben Fahm Al-Selmi a réitéré, mercredi à Rabat, le soutien de cette instance au Maroc contre toute ingérence dans ses affaires intérieures et toute menace à sa souveraineté, sa sécurité et sa stabilité.Intervenant à l’ouverture de la 4-ème session du parlement arabe, M. Al-Selmi a salué les efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI pour appuyer l’action arabe commune et le rôle du Souverain, en tant que président du Comité Al-Qods, dans la défense de cette ville sainte.Cette session intervient... [Lire la suite]
09 mai 2018

Antigua-et-Barbuda réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

Le Premier ministre d’Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne, a réitéré, mardi à Saint-John’s, le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc et à la souveraineté du Royaume sur son Sahara.“Nous soutenons l’intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté sur la région du Sahara”, a-t-il déclaré à la MAP, à l’issue d’un entretien avec l’ambassadeur du Maroc en Antigua-et-Barbuda, avec résidence à Sainte Lucie, Abderrahim Kadmiri.Le Premier ministre antiguayen a également exprimé l’adhésion de son pays aux efforts du Conseil... [Lire la suite]
08 mai 2018

Le Parlement suédois considère le plan d’autonomie comme “une base de négociation”

La Commission des affaires étrangères du Parlement suédois (Riksdag) considère que le plan d’autonomie constitue “une base de négociation” pour mettre un terme définitif au différend artificiel autour du Sahara marocain.Dans son rapport annuel sur la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord au titre de l’exercice 2016/2018, la Commission rappelle que la question du Sahara a été inscrite par le Maroc au début des années 60 sur la liste des territoires non autonomes et à décoloniser.Il s’agit en effet de la première fois qu’un... [Lire la suite]

07 mai 2018

Djibouti exprime son “entière” solidarité avec le Maroc et son “total” soutien à sa décision de rompre les relations avec l’Iran

La République de Djibouti a exprimé son “entière” solidarité avec le Maroc et son “total” soutien à la décision du Royaume de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran pour défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale.“Je réaffirme, dans ce contexte, le soutien de la République de Djibouti à toutes les mesures prises par votre cher pays pour garantir sa sécurité et sa stabilité et faire face à toute tentative visant à porter atteinte à son intégrité territoriale et à la sécurité de ses citoyens”, a indiqué le ministre... [Lire la suite]
04 mai 2018

La Jordanie affirme son soutien au Maroc face aux menaces contre son intégrité territoriale

La Jordanie a affirmé, mercredi, son soutien et son appui au Maroc face à n’importe qu’elle menace de nature à attenter à sa sécurité, à sa stabilité et à son intégrité territoriale.“Nous soutenons nos frères Marocains et les appuyons pour faire face à n’importe quelle menace susceptible de porter préjudice à la sécurité, à la stabilité et à l’intégrité territoriale du Royaume”, a indiqué le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Safadi, dans un Tweet posté sur son compte personnel Tweeter.La solidarité et... [Lire la suite]
02 mai 2018

Le Maroc rompt ses relations avec l’Iran à cause du soutien militaire de son allié le Hezbollah au Polisario

Il y a “des preuves irréfutables, des noms et des faits précis qui corroborent une coopération depuis deux ans à travers l’ambassade d’Iran en Algérie”Le Royaume du Maroc a décidé de rompre ses relations avec l’Iran à cause de la “connivence avérée” et du soutien militaire de son allié le mouvement Hezbollah au Polisario, a annoncé, mardi, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita.“Je viens de rentrer de la République islamique d’Iran, où j’ai eu une rencontre avec le ministre iranien... [Lire la suite]
27 avril 2018

La prétendue "rasd" n’a “ni représentation diplomatique ni ambassadeur” en Colombie (MAE colombien)

“Seule une solution politique négociée préservant l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc est capable de favoriser la paix et la stabilité dans cette région”Le gouvernement colombien a réaffirmé sa position au sujet de la question du Sahara marocain, précisant que la prétendue " rasd " n’a “ni représentation diplomatique ni ambassadeur” en Colombie.Le Gouvernement de Colombie “ayant gelé”, depuis plusieurs années, sa reconnaissance de la prétendue " rasd ", “cette dernière n’a ni représentation diplomatique ni ambassadeur... [Lire la suite]