22 mars 2016

Les résultas de la réunion du CS de l'ONU empreints de "reponsabilité et de pondération" sur le Sahara marocain

Le Conseil de sécurité de l'ONU, réuni jeudi à New York pour examiner la question du Sahara marocain sur fond des propos du SG de l'ONU Ban Ki-Moon, a fait preuve de "responsabilité et de pondération", a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. Nasser Bourita."S'agissant de la réunion du Conseil de Sécurité, l'important pour le Maroc est le résultat des discussions et le fait qu'il n'ait publié ni résolution ni décision, démontre qu'il traite la question avec... [Lire la suite]

18 mars 2016

Députés français: l'autonomie sous souveraineté marocaine est une "base sérieuse et crédible" de la solution au Sahara

Le plan d'autonomie au Sahara présenté par le Maroc en 2007 constitue "une base sérieuse et crédible" pour parvenir à une solution négociée au conflit autour du Sahara, ont affirmé des députés français, lors d'une visite effectuée lundi au siège de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc(CGEM) à Casablanca. Une délégation de députés français conduite par M. Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines et président du Parti Chrétien-Démocrate, s'était entretenue avec M. Abdelilah Hifdi, président du Groupe CGEM à la Chambre... [Lire la suite]
17 mars 2016

Le Maroc décide une "réduction significative" d'une grande partie de la composante civile de la Minurso

Le terme "occupation " utilisé pour qualifier la présence du Maroc dans son Sahara est une "ineptie juridique et une erreur politique grave "Suite aux déclarations «inacceptables» du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et à ses agissements «inadmissibles» durant sa récente visite dans la région, le gouvernement du Royaume du Maroc a décidé les «mesures immédiates» spécifiées ci-dessous. Il s’agit d’«une réduction significative, dans les jours qui viennent, d'une grande partie de la composante civile et plus particulièrement le... [Lire la suite]
11 mars 2016

Sahara occidental: les pays du CCG et la Jordanie réaffirment leur soutien au Maroc

Les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil de Coopération du Golfe CCG) et la Jordanie ont réaffirmé, ce mercredi à Ryad, leur soutien à la proposition d’autonomie "sérieuse et crédible présentée par le Royaume du Maroc comme base pour une solution négociée pour mettre fin au conflit régional sur le Sahara marocain".Les pays du CCG et la Jordanie ont réitéré leur appui à la proposition marocaine dans un communiqué publié à l’issue des travaux de la réunion conjointe du conseil ministériel du CCG avec le... [Lire la suite]
10 mars 2016

Le Suriname annonce le retrait de sa reconnaissance de la RASD

Le ministère des Affaires étrangères de la République du Suriname a publié ce mercredi un communiqué annonçant le retrait de sa reconnaissance de la pseudo "RASD", a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC). "La République du Suriname, qui avait reconnu la pseudo +RASD+ le 21 août 1982, a indiqué à travers un communiqué publié par son ministère des Affaires étrangères que cette décision est animée par son souhait d'adopter une neutralité constructive visant à accompagner les efforts des Nations Unies et... [Lire la suite]
09 mars 2016

Le Maroc proteste contre les propos du SC de l'ONU sur le Sahara marocain

Ban Ki-Moon a omis d’évoquer l’impératif du recensement des populations des camps, le détournement avéré de l’aide humanitaire et les violations des droits de l’Homme dans les campsLe Gouvernement du Royaume du Maroc a exprimé, mardi, les plus vives protestations contre les propos du Secrétaire Général des Nations unies M. Ban Ki-Moon sur la question du Sahara Marocain.Un communiqué du gouvernement marocain indique que le gouvernement du Royaume relève avec “une grande stupéfaction les dérapages verbaux, les faits accomplis et les... [Lire la suite]

08 mars 2016

Entretiens à Rabat entre les chefs de la diplomatie de l'UE et le Maroc

"Les accords Maroc et l'UE ne constituent pas une violation de la légalité internationale"L'Union européenne (UE) est convaincue que les accords avec le Maroc ne constituent pas une "violation de la légalité internationale", a affirmé, vendredi à Rabat, la haute représentante de l'UE pour les Affaires extérieures et la politique de sécurité, Federica Mogherini. "L'Union européenne reste convaincue que les accords entre le Maroc et l'UE ne constituent pas une violation de la légalité internationale", a dit Mme Mogherini lors d'un... [Lire la suite]
07 mars 2016

Ban Ki-moon devrait faire entendre raison à l'Algérie et le Polisario

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, devrait faire entendre la voix de la raison à l'Algérie et aux séparatistes du Polisario, écrit l'ancien diplomate américain et spécialiste de la région, Robert Holley, soulignant que ces deux parties doivent, dans ce sens, se rendre à l'évidence et embrasser les vertus du plan d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine."L'Algérie et le Polisario doivent se rendre à l'évidence et embrasser la réalité selon laquelle +une solution politique mutuellement acceptable+ passe... [Lire la suite]
03 mars 2016

L'initiative d'autonomie, une garantie pour les droits de l'homme et le développement au Sahara occidental

La Ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida,a a pris part, mercredi 2 mars 2016 à Genève, aux travaux de la 31ème session du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, et qui connait la participation de nombreux dirigeants du monde.Intervenant à cette occasion, Mme Bouaida a souligné que l’Initiative marocaine d’autonomie offre une garantie pour les droits de l'Homme et le développement durable dans les provinces du sud.A cet égard, Mme Bouaida a expliqué que la dynamique... [Lire la suite]
02 mars 2016

Le détournement de l'aide humanitaire par le Polisario, une nouvelle fois devant l'UE

La Commission ne saurait minimiser l'impact de ces détournements sur le budget de l'UE et tant que le parlement n'a pas suffisamment d'éléments sur ce dossier il demandera des éclaircissementsLes détournements massifs par le Polisario de l'aide humanitaire destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf en Algérie est revenu une nouvelle fois au devant de la scène au Parlement européen.Plusieurs eurodéputés refusent la politique du fait accompli et n'acceptent pas que l'exécutif européen fasse l'impasse sur cette... [Lire la suite]