19 avril 2018

La Commission parlementaire mixte Maroc-UE mobilisée pour la défense de l’intégrité territoriale du Maroc

Les derniers développements liés à la question nationale et le partenariat multidimensionnel avec l’Union européenne (UE) sont à l’ordre du jour de la mission qu’effectue, du 17 au 19 avril au Parlement européen à Strasbourg, la Commission parlementaire mixte Maroc-UE (CPM).Un communiqué de la CPM indique que la délégation parlementaire présidée par le député Abderrahim Atmoun (PAM) procédera, avec plusieurs eurodéputés influents, à des échanges de vues sur des sujets d’intérêt commun, notamment l’accord de pêche Maroc-UE, de même que... [Lire la suite]

17 avril 2018

Les États de l’UE mandatent la Commission pour négocier un nouveau protocole de pêche incluant le Sahara marocain

Le Conseil des ministres des 28 États membres de l’Union européenne, la plus haute instance décisionnelle de l’UE, a mandaté, lundi, la Commission européenne pour négocier un nouveau protocole de pêche Maroc-UE incluant le Sahara marocain.Approuvé sans aucune opposition de la part des États membres, ce mandat donne le coup d’envoi officiel des négociations que mènera dans les tout prochains jours l’exécutif européen avec le Royaume, en vue de conclure un nouvel accord, le protocole actuel arrivant à échéance le 14 juillet... [Lire la suite]
16 avril 2018

Le Koweït réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

Le président du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Koweït à l'assemblée nationale, Askar Aouid Al-Anzi, a réitéré, jeudi à Rabat, le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume.S'exprimant lors d'une rencontre avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, M. Al-Anzi a indiqué le Koweït et le Maroc sont unis par une amitié distinguée et que le peuple koweïtien apprécie la position du Maroc vis-à-vis de son pays lors de l'invasion de l'Irak", saluant "la position courageuse de feu SM Hassan II, que... [Lire la suite]
13 avril 2018

La responsabilité de l’Algérie le dossier du Sahara, confirmée par des données et réalités historiques (M.El Khalfi)

La responsabilité de l’Algérie dans le conflit autour du Sahara marocain est confirmée par des réalités historiques et des données et positions qui datent de plus de 40 ans de ce “conflit artificiel”, a souligné, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.L’Algérie est responsable de la création du front séparatiste, de ce conflit artificiel et de son développement, de l’armement, du financement et de l’hébergement de cette entité et... [Lire la suite]
11 avril 2018

Une conférence sur le Sahara marocain à l’Université catholique de Lisbonne

Une nouvelle fois la justesse de la question sacrée de tous les Marocains et la force de l’unité nationale et de la mobilisation autour de la marocanité du Sahara ont eu gain de cause, cette fois-ci à Lisbonne où Polisario et consorts ont essuyé un sérieux camouflet à l’occasion d’une conférence tenue, lundi soir, à l’Université catholique de la capitale portugaise.La conférence sur la question du Sahara, organisée par l’Institut des études politiques (IEP) de l’université, a été animée par le professeur marocain Mohamed Ahmed Gaïn,... [Lire la suite]
10 avril 2018

Les leaders des partis, les parlementaires, les élus, les chioukhs, et les cadres sahraouis condamnent les manœuvres du Polisari

Les leaders des partis politiques, les parlementaires, les élus, les chioukhs, les notables et les cadres sahraouis, réunis ce lundi à Laâyoune , dans le cadre d’une rencontre nationale de mobilisation, condamnent et rejettent les manœuvres des adversaires de notre intégrité territoriale à tous les niveaux, en particulier les derniers agissements hostiles du Polisario.Dans la Déclaration de Laâyoune ayant sanctionné cette rencontre, les signataires saluent les démarches pionnières et les politiques sages de Sa Majesté le Roi Mohammed... [Lire la suite]

09 avril 2018

L’Algérie a des responsabilités imprescriptibles dans le différend du Sahara occidental (délégation marocaine aux Non Alignés)

L’Algérie, dont la responsabilité est claire et confirmée à tous les niveaux dans le différend du Sahara marocain, doit s’impliquer de bonne foi, dans le processus politique et répondre à ses responsabilités imprescriptibles dans ce différend, a affirmé la délégation marocaine qui participe aux travaux de la 18ème conférence ministérielle du Mouvement des Non Alignés qui s’est tenu à Bakou du 3 au 6 avril courant.“Que l’Algérie s’implique de bonne foi, dans le processus politique et réponde à ses responsabilités imprescriptible dans... [Lire la suite]
05 avril 2018

M. Bourita remet au SG de l’ONU un message écrit de Sa Majesté le Roi sur la question du Sahara

Les agissements du Polisario “constituent une menace au cessez-le-feu, violent le droit international et les résolutions de l’ONU, et compromettent sérieusement le processus politique”Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita, a remis, mercredi au siège des Nations-Unies à New York, un message écrit de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, au Secrétaire Général de l’ONU, M. Antonio Guterres.“Sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, j’ai remis un... [Lire la suite]
04 avril 2018

Les Conseils de région de Laâyoune et Dakhla mobilisés contre les manœuvres des séparatistes

Les Conseils de région de Laâyoune et Dakhla mobilisés pour l’intégrité territoriale et contre les manœuvres des séparatistesLes Conseils des régions du Sahara marocain, leurs élus, les chioukhs, les notables ainsi que les habitants et compétences civiles et économiques de ces régions condamnent dans une réaction forte, les dernières provocations du Polisario dans la zone tampon, qui portent atteinte aux décisions du Conseil de sécurité.Les conseils réaffirment leur mobilisation pour la défense de l’intégrité territoriale du... [Lire la suite]
03 avril 2018

Le Royaume du Maroc n'acceptera jamais le changement des données dans la zone tampon (Chef du gouvernement)

Le Maroc n’accepte pas et n’acceptera jamais le changement des données existantes sur le terrain dans la zone tampon, particulièrement la construction de certaines bâtisses, a affirmé, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement, M. Saâd Eddine El Othmani.Le Maroc considère toute modification de données dans la zone tampon comme étant “une agression à son encontre”, a souligné M. El Othmani, qui s’exprimait lors d’une réunion avec les secrétaires généraux et premiers secrétaires des Centrales syndicales ainsi que ceux des partis politiques... [Lire la suite]