27 juillet 2018

Le Polisario une nouvelle fois débouté par la justice européenne

Après les deux décisions de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de 2015 et de 2016 sur l’accord d’association et l’accord agricole Maroc-UE, qui ont été toutes les deux en sa défaveur, voici venue celle de juillet 2018 dans laquelle le tribunal luxembourgeois a opposé une fin de non recevoir au recours du Polisario en annulation de l’accord de pêche conclu en 2013 et qui vient d’expirer.Menant depuis quelques années une guérilla judiciaire contre les accords commerciaux du Maroc avec l’Union européenne, grâce à la... [Lire la suite]

26 juillet 2018

L’ONU rejette la demande d’accréditation d’une ONG pro-Polisario

Le Conseil Economique et Social des Nations-Unies a rejeté, ce mardi, à l’unanimité, la demande d’accréditation de l’ONG pro-Polisario “bureau international pour le respect des droits de l’homme au Sahara occidental”, endossant, ainsi, la recommandation du Comité des ONG de l’ONU de retirer cette demande d’accréditation.En effet, cette pseudo-organisation avait présenté, en 2010, une demande d’accréditation au Comité des ONG de l’ONU, relevant du Conseil Economique et Social, pour lui permettre de participer aux réunions des... [Lire la suite]
25 juillet 2018

Le paraphe de l’accord de pêche Maroc-UE consacre un processus de négociations empreintes de consensus

Le Maroc ne peut, ratifier un accord qui ne couvre pas tout son territoireLe paraphe de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne (UE) consacre un processus de sept rounds de négociations qui se sont déroulées dans des conditions normales, empreintes de consensus entre les deux parties, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de paraphe de cet accord, en présence du ministre de... [Lire la suite]
23 juillet 2018

La République dominicaine considère que l’autonomie est une solution “viable” et “réaliste” à la question du Sahara

La République dominicaine a réaffirmé son respect de l’intégrité territoriale du Maroc soulignant que le plan d’autonomie, présenté par le Maroc, est une proposition “viable” pour garantir la stabilité dans la région et parvenir à une solution “réaliste” à la question du Sahara.“Concernant la question du Sahara, la République Dominicaine a réaffirmé son respect de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, et réitéré que le plan d’autonomie, en tant que solution présentée par le Royaume du Maroc, doit être considéré comme une... [Lire la suite]
17 juillet 2018

Les ministres des Affaires étrangères de l’UE adoptent l’accord agricole avec le Royaume incluant le Sahara marocain

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Union européenne (UE) a adopté, lundi à Bruxelles, sa décision portant adaptation de l’accord d’association et de l’accord agricole avec le Royaume de nature à inclure expressément le Sahara marocain, a-t-on appris de source européenne.Il s’agit d’une mesure, conforme à la décision de la Cour de Justice de l’UE sur l’accord de libéralisation des produits agricoles et autres du 21 décembre 2016, qui vise à consacrer dans les textes l’extension des préférences... [Lire la suite]
16 juillet 2018

La Constitution marocaine garantit les droits et libertés dans les Provinces du Sud (Think tank colombien)

Le think tank colombien spécialisé en analyses politiques et stratégiques en Amérique latine “CPLATAM” a souligné le rôle prépondérant que joue la Constitution marocaine de 2011 en tant que garant des droits et des libertés dans les Provinces du Sud mais aussi sur l’ensemble du territoire marocain, en mettant en relief l’état de non-droit qui règne dans les camps de Tindouf, au sud de l’Algérie.“Ce qui est naturel dans un territoire sans structures démocratiques (NDLR camps de Tindouf) ne l’est pas au Sahara marocain où les citoyens,... [Lire la suite]

13 juillet 2018

Le Maroc réitère sa position “constante et claire” sur la présence du Polisario dans la zone tampon (M. El Khalfi)

Les résolutions du Conseil de sécurité interdisent au le front séparatiste de manière explicite de transférer aucune unité administrative à la zone tamponLe Maroc réitère sa position “constante et claire” concernant tout agissement du front séparatiste du Polisario au niveau de la zone tampon, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.“La position vis-à-vis de toute présence ou agissement du front des séparatistes est une... [Lire la suite]
12 juillet 2018

Des experts mettent en relief les efforts du Maroc pour le développement des Provinces du Sud au Mexique

Une conférence internationale sur les droits de l’Homme en Afrique du nord, organisée à Puerto Escondido (sud du Mexique), a mis en relief les efforts entrepris par le Maroc pour la réalisation du développement durable dans ses Provinces du Sud.Les intervenants à cette conférence, qui a réuni lundi une vingtaine d’experts internationaux, ont souligné qu’à la faveur d’un modèle de développement socio-économique “intégré et durable” pour le Sahara, le Maroc a entrepris des efforts colossaux pour la promotion de ses Provinces du Sud,... [Lire la suite]
10 juillet 2018

Des ONG latino-américaines dénoncent les graves atteintes aux droits de l’Homme commises par le Polisario à Tindouf

Des ONG latino-américaines des droits de l’Homme et des associations de la société civile ont dénoncé les graves violations des droits humains commises par le Polisario dans les camps de Tindouf en violation flagrante du Droit humanitaire international et des droits de l’Homme.Dans un communiqué parvenu lundi à la MAP, la Fondation Global Africa Latina, regroupant des acteurs culturels et académiques de plusieurs pays d’Amérique Latine et les organisations Socpinda du Mexique, l’Association urbaine civile du Mexique, l’organisation... [Lire la suite]
09 juillet 2018

La CPM se félicite du rejet par le Parlement européen d’un amendement hostile au Maroc

La Commission parlementaire mixte Maroc-UE (CPM), du côté marocain, se félicite du vote, jeudi lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg, contre un amendement hostile au Maroc, soulignant que le rejet de cet amendement traduit une prise de conscience par les eurodéputés des manœuvres fomentées par les ennemis de notre intégrité territoriale.L’amendement du projet de recommandation du Parlement européen à l’intention du conseil sur la 73ème session de l’assemblée générale des nations unies relatif au mandat de la... [Lire la suite]