11 mai 2015

La résolution 2218 du Conseil de sécurité sur le Sahara, "un échec pour la diplomatie algérienne" (portail espagnol)

La dernière résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur le Sahara, prorogeant le mandat de la Minurso, constitue "un échec pour la diplomatie algérienne", écrit le site électronique espagnol "Nuevatribuna.es". L’appel du Conseil de sécurité à l’Algérie pour rejoindre les efforts visant à trouver une solution politique au conflit du Sahara et autoriser le recensement des populations des camps de Tindouf (sud d’Algérie) constitue "un revers pour la diplomatie algérienne", note le journal électronique. La résolution 2218, approuvée... [Lire la suite]

06 mai 2015

Le roi saoudite réaffirme la position de son pays sur la marocanité du Sahara

Le Serviteur des Lieux Saints sa majesté le roi Salman Ben Abdelaziz Al Saoud, a réaffirmé, la position constante du Royaume d’Arabie Saoudite appuyant la marocanité du Sahara comme partie intégrante de la souveraineté territoriale et de l’unité nationale du Royaume du Maroc.Cette position a été rappelée pendant les entretiens qui ont eu lieu entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le souverain saoudite, dimanche dernier, à Riad, dans le cadre de la visite de travail effectuée par le Souverain en Arabie saoudite.Un communiqué du... [Lire la suite]
30 avril 2015

Les positions partiales de l'Union africaine sur le Sahara lui ôtent toute légitimité pour assumer un quelconque rôle (Hilale)

"Les positions notoirement partiales de l'Union africaine (UA) en faveur de l'Algérie et de sa création le Polisario lui ôtent toute crédibilité et toute légitimité pour assumer un quelconque rôle en ce qui concerne la question du Sahara marocain", a déclaré, mardi à New York, l'ambassadeur du Maroc à l'ONU, Omar Hilale. "L'Union africaine entretient une véritable obsession pour la question des droits de l'Homme au Sahara marocain, mais ses positions partiales lui ôtent toute légitimité et discréditent tout rôle et tout apport de sa... [Lire la suite]
29 avril 2015

La nouvelle résolution du Conseil de sécurité conforte les acquis du Maroc dans le processus onusien de négociation

La nouvelle résolution sur la question du Sahara marocain, adoptée mardi à l'unanimité par le Conseil de sécurité des Nations Unies, conforte les acquis du Maroc dans le processus de facilitation onusien, en même temps qu'elle réaffirme la dimension régionale du différend, souligne le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC).Par cette résolution no 2218, adoptée à l'unanimité, "le Conseil de sécurité répond, de la manière la plus claire, aux agitations et aux chimères entretenues, tout au long de l'année, par les... [Lire la suite]
27 avril 2015

Armes nucléaires: le Polisario chassé de la 3iéme conférence de l'ONU

Le Maroc a chassé vendredi le Polisario des travaux de la troisième conférence des Zones Exemptes d'Armes Nucléaires qui s’est tenue, vendredi, au siège des Nations Unies à New York."Malgré les manœuvres de l’Algérie et ses amis, les séparatistes ont été chassés de la salle où se déroulaient les travaux de la troisième conférence des Zones Exemptes d'Armes Nucléaires", a affirmé à l'agence MAP un diplomate à l’ONU.L’Algérie comptait sur la tenue de cette réunion au siège de l’ONU pour introduire "insidieusement" des représentants de... [Lire la suite]
20 avril 2015

La 60ième conférence afro-asiatique salue le Plan d'autonomie au Sahara le qualifiant de "raisonnable" et "pacifique"

La Déclaration finale de la 60è Conférence afro-asiatique de Bandoeng, tenue les 18 et 19 avril à Katmandou sous le thème "Vision de Bandoeng 60 ans après: Faire face aux nouveaux défis", a salué le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, le qualifiant de "raisonnable" et de "pacifique". "La Conférence tient à saluer à l’initiative raisonnable et pacifique proposée par le Maroc dans le but de régler définitivement le conflit du Sahara, en garantissant à la population du Sahara marocain les moyens de gérer leurs... [Lire la suite]

17 avril 2015

Sahara: les parlementaires français et marocains se félicitent de la position française en faveur de la solution politique

Le 2ème Forum parlementaire franco-marocain, qui s’est tenu jeudi à Paris, s’est félicité de la “position constante” des autorités françaises concernant la question du Sahara marocain, en faveur d’un règlement politique du conflit. Dans une déclaration finale sanctionnant les travaux de ce forum, les représentants des parlements marocain et français ont relevé que "la France soutient les efforts déployés dans le cadre des Nations unies pour parvenir à un règlement politique". A cet égard, les parlementaires ont souligné la position... [Lire la suite]
16 avril 2015

Ban Ki Moon salue les pas positifs du Maroc en matières de droits de l'Homme et appelle au recensement dans les camps de Tindouf

Ban Ki-moon, a salué les «pas positifs» du Maroc en matière de protection des droits de l'Homme et appelé, pour la première fois dans ses recommandations, à un recensement des populations des camps de Tindouf, en Algérie. «Je salue les pas positifs du Maroc en matière de protection des droits de l'Homme, y compris l'adoption du nouveau code de justice militaire et l'adhésion au Protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture», déclare Ban Ki-moon dans son dernier rapport au Conseil sécurité de l'Onu sur la... [Lire la suite]
14 avril 2015

Lahcen Mahraoui dans une interview au journal Al Mounataf

Comment peut-on être des réfugiés pendant 40 ans sans que l’on sache le nombre et l’identité de ces réfugiés ? Avec l’action du Corcas, le monde a réalisé que la prétention du Polisario d’être le seul représentant des Sahraouis est mensongère Lahcen Mahraoui , membre du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahraouies, a indiqué que la communauté internationale a le devoir de savoir "qui habite les camps (de Tindouf). On dit que ce sont des réfugiés..Mais comment une personne peut-elle être réfugiée sans disposer ni d’une carte de... [Lire la suite]
13 avril 2015

Dossier du Sahara: Le Maroc s'oppose à toute ingérence de l'Union Africaine

La crédibilité de l'UA est compromise à cause de ses positions en contradiction avec le processus onusien d’une solution politique mutuellement acceptable Le Maroc s’oppose catégoriquement à tout rôle ou implication de l’Union Africaine (UA) dans la question du Sahara marocain, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar. Dans une lettre adressée au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, Mezouar souligne que "suite au courrier qui vous a été adressé récemment par la Commission de l’Union Africaine, au sujet... [Lire la suite]