14 juillet 2016

La désignation de Brahim Ghali à la tête du Polisario est significative du fonctionnement stalinien

Brahim Ghali a toujours fait et fera toujours tout ce que lui dictent les dirigeants algériensL'élection de Brahim Ghali comme nouveau chef du groupe séparatiste du "Polisario" est significative du fonctionnement de ce mouvement stalinien puisqu’il y avait une candidature unique et un score du type du régime nord-coréen, a souligné le directeur général de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG) de Paris, M. Charles Saint-Prot. L''expert français a indiqué que cette élection est aussi significative du fait que ce mouvement n’est... [Lire la suite]

11 juillet 2016

La Zambie retire sa reconnaissance à la RASD

La Zambie a décidé de retirer sa reconnaissance de la pseudo ”RASD’’, a annoncé, samedi soir à Rabat, le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba.”Le gouvernement de la République de Zambie a décidé de retirer sa reconnaissance de la pseudo ”RASD’’ et de rompre ses relations diplomatiques avec cette entité’’, a déclaré M. Kalaba lors d’un point de presse conjoint avec le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita.Le gouvernement de la République de Zambie exprime ”son... [Lire la suite]
04 juillet 2016

Eurodéputé: Le régime algérien fait du dossier du Sahara une question de la politique intérieure algérienne

Le meilleur moyen de respecter le droit international est de permettre la mise en œuvre d’un dialogue, puis d’un accord, sur la base de la proposition marocaine d’autonomieLe conflit du Sahara demeure une question de politique intérieure de l’Algérie, a souligné le député européen Gilles Pargneaux.«Votre réaction est enfin la preuve, malgré les dénégations des autorités algériennes ces dernières années, que ce conflit est bien une préoccupation majeure de l’Etat algérien et qu’il est devenu une question de politique intérieure», a... [Lire la suite]
29 juin 2016

Des eurodéputés interpellent la Commission européenne sur le détournement par le Polisario de l'aide humanitaire

Des eurodéputés de différents groupes politiques ont interpellé la Commission européenne sur le détournement de l’aide humanitaire par le Polisario et l’Algérie dénoncée par le rapport de l’office européen de lutte antifraude (OLAF).Dans une question écrite adressée à l’exécutif européen, ces eurodéputés ont rappelé la résolution du Parlement européen sur la décharge budgétaire de 2013, qui fait référence à l’enquête de l’OLAF portant sur le détournement de l’aide humanitaire par le Polisario et l’Algérie et les affirmations de... [Lire la suite]
22 juin 2016

Eurodéputés: l'autonomie élargie est le "meilleur compromis acceptable" pour le dossier du Sahara occidental

La proposition marocaine vise à permettre aux Sahraouis d’être ‘’élus démocratiquement pour diriger leur gouvernement local’’Des eurodéputés ont souligné l’importance de la proposition d’autonomie élargie au Sahara sous souveraineté marocaine, assurant que cette initiative est le ‘’meilleur compromis acceptable’’ pour le règlement de ce conflit.Dans une lettre adressée à la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires extérieures et la politique de sécurité, Federica Mogherini, à l’issue d'une visite qu'ils ont effectué... [Lire la suite]
06 juin 2016

Une délégation parlementaire européenne en visite à Laâyoune

L’autonomie peut accélérer le développement de la région du SaharaL'octroi d’une autonomie sous souveraineté marocaine aux provinces du Sud est à même d’accélérer le rythme de développement socio-économique de la région, a indiqué, samedi à Laâyoune, le député européen Gilles Pargneaux, président du groupe d'amitié Union européenne-Maroc. M. Pargneaux, qui conduit cette délégation transpartisane en visite au Maroc du 2 au 6 juin, a indiqué dans une déclaration à la presse que la délégation a enregistré avec grande satisfaction le... [Lire la suite]

30 mai 2016

L'UE doit contrôler les aides destinées aux camps du Polisario (Eurodéputé)

Hugues Bayet, député européen a souligné que l’Union européenne (UE) doit exercer un contrôle sur les aides destinées aux Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf pour parer à toute tentative de détournement et s’assurer que ces aides bénéficient aux personnes qui en ont besoin.Dans un entretien à la MAP, l’eurodéputé a fait observer que ‘’l’UE contrôle toutes les aides qu’elle octroie, qu’il s’agisse des fonds structurels européens ou des aides agricoles. C’est un principe de justice et de démocratie’’, rappelant que le... [Lire la suite]
24 mai 2016

En visite au Maroc, Alain Juppé salue l'évolution du Royaume dans plusieurs domaines

Pour arriver à une solution juste et durable au Sahara, je pense fermement que la proposition marocaine d’autonomie permettra de résoudre ce conflit qui dure depuis 40 ansLe maire de Bordeaux, ancien premier ministre et candidat à la future présidentielle française, Alain Juppé effectue depuis lundi une visite de travail de trois jours au Maroc axée sur les relations maroco-françaises.Lors d’une conférence de presse tenue, lundi, à Casablanca, Alain Juppé a évoqué les relations entre Rabat et Paris, la situation au Maghreb et d’autre... [Lire la suite]
17 mai 2016

"Nous avons une position historique que nous assumons" de soutien au Maroc au Sahara occidental (Macky Sall)

La dernière décision du Conseil de sécurité est une "victoire diplomatique pour le Maroc"Notre position vis-à-vis de la question du Sahara marocain est "une position que nous assumons. C'est une position historique du Sénégal et que nous allons continuer à poursuivre", a affirmé le président sénégalais Macky Sall.Dans un entretien, diffusé lundi par la chaîne "Médi1 TV", le chef de l’Etat sénégalais a ajouté qu’il s’agit d'"une position connue du monde entier, et de nos partenaires", rappelant que son pays a "pris part par un vote... [Lire la suite]
13 mai 2016

Le roi du Maroc et le président chinois signe un partenariat stratégique entre leurs pays

Le communiqué réaffirme le respect de la souveraineté et l'intégrité des pays, appelle à la résolution pacifique des crises, la non ingérence dans les affaires internes et condamne le terrorisme SM le roi Mohammed VI et le président chinois, Xi Jinping, ont signé un communiqué conjoint sur l'établissement d'un partenariat stratégique entre les deux pays, en réaffirmant une nouvelle fois, le principe de respect de la souveraineté des Etats, leur intégrité territoriale et en s’engageant à soutenir les efforts de tous en faveur de la... [Lire la suite]