10 octobre 2017

Le plan d’autonomie au Sahara a le mérite de “transcender les positions traditionnelles divergentes”, selon la Guinée

La Guinée a estimé, vendredi à New York, que le plan marocain d’autonomie a le mérite de “transcender les positions traditionnelles divergentes” et de jeter les fondements d’une autonomie effective du Sahara à travers la mise en place d’organes exécutif, législatif et judiciaire dotés de compétences propres.Intervenant devant la 4è Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, le Conseiller politique du ministre guinéen des Affaires étrangères, Ibrahima Chérif Haïdara, a relevé que cette autonomie s’est confirmée par la tenue... [Lire la suite]

06 octobre 2017

Ahmed Lakhrif, membre du Corcas fait une déclaration devant la 4ème Commission

Le taux élevé de participation aux élections reflète l’attachement des Sahraouis à leur marocanité Le Polisario ne me représente ni moi, ni aucun des habitants de la région du SaharaLe taux de participation aux échéances électorales, qui a atteint 76 pc dans les provinces du Sud dans des élections libres et transparentes, comme attesté par la communauté internationale, reflète l’attachement des Sahraouis à leur marocanité, a affirmé le parlementaire et membre du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (Corcas), Ahmed... [Lire la suite]
05 octobre 2017

L’autonomie au Sahara, “une initiative dans la bonne direction”, selon la Papouasie-Nouvelle-Guinée

La Papouasie-Nouvelle-Guinée a souligné, devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, que le plan d’autonomie, présenté par le Maroc en 2007, constitue une “initiative dans la bonne direction” de la résolution du conflit du Sahara marocain.Le plan d’autonomie est une “initiative dans la bonne direction, en conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité, et dans un esprit de compromis”, a souligné l’Ambassadeur, représentant permanent de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l’ONU, Max Rai.Le diplomate papouasien a... [Lire la suite]
04 octobre 2017

La CELAC réaffirme son soutien à une solution “politique" au Sahara et salue l’initiative d’autonomie

La Communauté des Etats Latino-américains et des Caraïbes (CELAC) a réaffirmé, lundi soir devant la 4ème Commission des Nations unies, son soutien ferme aux efforts visant une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara marocain. “La CELAC continue de soutenir avec force les efforts du Secrétaire général et de son Envoyé personnel visant à parvenir à une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara”, a déclaré l’ambassadeur représentant permanent du Salvador Rubén Ignacio... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Le Corcas participe à l’Examen périodique universel (EPU) à Genève

Le Conseil Royal Consultatif des Affaires Saharienne a participé au sein de la délégation marocaine, le jeudi 21 septembre 2017, à la séance d’adoption du document final résultant de l'Examen périodique universel qui concerne le Maroc, qui a eu lieu à Genève.La Présidence du Conseil des droits de l’homme (CDH), a publié un communiqué à cette occasion indiquant que sur la base des informations reçues, le Maroc avait accepté 191 recommandations sur les 244 qui lui avaient été adressées et qu’il prenait note de 55 autres... [Lire la suite]
26 septembre 2017

Le Bahreïn réaffirme la nécessité de trouver une solution au dossier du Sahara dans le cadre de la souveraineté marocaine

Le Royaume du Bahreïn a réaffirmé, samedi à New York, la nécessité d'"appuyer la négociation pour trouver une solution politique, consensuelle et définitive au dossier du Sahara marocain dans le cadre de la souveraineté nationale du Maroc". Cette position a été réitérée dans une allocution prononcée au nom du Royaume du Bahreïn par le ministre des affaires étrangères, Cheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa, dans le cadre de la 72è session de l’Assemblée générale de l’ONU. Cette solution, a affirmé le ministre bahreïni, doit... [Lire la suite]

25 septembre 2017

La Tanzanie confirme que la question du Sahara marocain relève exclusivement du Conseil de Sécurité de l’ONU

La Tanzanie a souligné, samedi pendant le débat général de la 72è Assemblée générale de l’Onu, que la question du Sahara marocain relève exclusivement du ressort du Conseil de sécurité des Nations unies.Intervenant devant l’Assemblée générale de l’ONU, le Ministre des Affaires Etrangères de la Tanzanie, M. Augustine Mahiga a déclaré, à ce sujet “qu’avec le retour du Maroc à l’Union Africaine, les attentes sont grandes en Afrique pour que les négociations sur cette question, qui est sur l’agenda du Conseil de Sécurité, reçoivent un... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Les parties au conflit sur le Sahara occidental doivent s’inscrire avec sérieux dans le processus politique onusien (N. Bourita)

Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale a indiqué mercredi 20 septembre 2017, à New York qu’il appartient aux autres parties du conflit autour du Sahara marocain d’assumer leur responsabilité.Lors de son discours devant la 72iéme session de l’Assemblée générale de l’ONU, M. Nasser Bourita a déclaré qu’“au moment où la communauté internationale encourage un règlement politique basé sur le consensus et le réalisme, et où le plan marocain d’autonomie au Sahara fait l’objet d’un soutien... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Sahara marocain: L’Envoyé personnel du SG de l'Onu entreprend une série de rencontres à New York

Le nouvel envoyé personnel du Secrétaire général de l’Onu pour le Sahara, Horst Koehler, a pris ses fonctions le 8 septembre à New York.Horst Koehler a tenu une série de réunions et de consultations jusqu'au 16 septembre, indique dimanche un communiqué du porte-parole de l’Onu."M. Koehler a rencontré le Secrétaire général, Antonio Guterres, et les hauts responsables des Nations Unies, les représentants des parties et des voisins, et d’États Membres", ajoute le communiqué.Le Secrétaire général, poursuit la même source, "s'est félicité... [Lire la suite]
15 septembre 2017

Le Congrès péruvien rejette une proposition de création d’un groupe d’amitié parlementaire avec l'hypothétique “RASD”

Le Congrès péruvien a rejeté une proposition pour la création d’un groupe d’amitié parlementaire entre le Pérou et la prétendue « RASD », un échec cuisant qui intervient deux jours seulement après l’interdiction d’accès au territoire péruvien de Khadijetou El Mokhtar, une activiste du Polisario qui s’est présentée comme l’ambassadrice de l’entité théorique alors qu’elle disposait d’un passeport espagnol.Réunie à cet effet lundi, la Commission des relations extérieures du Congrès péruvien a rendu un verdict sans appel, à la... [Lire la suite]