12 avril 2021

Paris doit faire preuve de clarté en se positionnant en faveur de la marocanité du Sahara (Politologue)

Paris doit faire preuve d'un langage de vérité, de courage et de clarté sur ses choix diplomatiques pour clore définitivement la discorde territoriale sur le Sahara, estime dimanche le politologue Mustapha Tossa. "La France et le Maroc ont cela en commun, c’est qu’ils incarnent de parfaits épouvantails que les militaires algériens utilisent pour enfumer le opinions publiques et maintenir leur mainmise sur les leviers du pouvoir politique et économique. Pour sortir de cette ornière, Paris a besoin d’un langage de vérité, de courage... [Lire la suite]

09 avril 2021

La France salue la coopération sécuritaire avec le Maroc et réitère son soutien au plan d'autonomie pour le Sahara occidental

Le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian a salué, jeudi, la qualité de la coopération sécuritaire entre la France et le Maroc. Il a également réitéré la position de soutien de son pays au plan d'autonomie pour le Sahara marocain. Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a eu un entretien en visioconférence, jeudi, avec son homologue marocain Nasser Bourita, au cours duquel il a évoqué les relations bilatérales très denses entre la France et le Maroc et les enjeux communs aux... [Lire la suite]
08 avril 2021

La solution au Sahara marocain tributaire du dialogue entre les 2 véritables parties, le Maroc et l’Algérie (Bourita)

Le règlement du conflit autour du Sahara marocain reste tributaire d’un dialogue entre les deux véritables parties qui sont le Maroc et l’Algérie, a affirmé, lundi à Dakhla, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. "Une solution sera trouvée quand les deux véritables parties se mettent autour de la table pour se mettre d’accord", a dit M. Bourita, lors d’une conférence de presse conjointe avec la ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de... [Lire la suite]
07 avril 2021

N. Bourita appelle le CS à déterminer le responsable de la violation du cessez-le-feu et du blocage du processus politique

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a appelé lundi le Conseil de Sécurité de l’ONU à déterminer le responsable de la violation du cessez-le-feu et du blocage du processus politique pour trouver une solution au conflit autour du Sahara marocain. “Le Conseil de Sécurité doit déterminer, en toute objectivité, qui viole quotidiennement le cessez-le-feu et qui a clamé sa fin, d’un côté, et de l’autre, qui s’attache à ce cessez-le feu (en référence au... [Lire la suite]
06 avril 2021

Inauguration d’un Consulat général du Sénégal à Dakhla

La marocanité du Sahara occidental est une vérité historique, politique et juridique qui n’est pas sujet d’une négociation (M. Bourita) Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita Nacer Bourita, a participé lundi, avec son homologue sénégalais Aïssata Tall Sall à la cérémonie d’ouverture d’un consulat général de la République du Sénégal à Dakhla. Cette ouverture est la concrétisation de la volonté des deux Chefs d’État, SM le Roi Mohammed VI et SEM Macky... [Lire la suite]
05 avril 2021

La justice néozélandaise déboute le Polisario, “une autre victoire pour le Sahara marocain” (géo-politologue français)

La récente décision de la Haute Cour de justice néozélandaise déboutant une action du Polisario est, à la fois, un “revers majeur” pour les séparatistes et leurs partisans et “une autre victoire pour les provinces du sud du Maroc”, a souligné le géo-politologue français Aymeric Chauprade. “L’invalidation de la demande des séparatistes par la Haute Cour de Nouvelle-Zélande est un revers majeur pour le Polisario et ses partisans”, a écrit M. Chauprade dans une chronique publiée, vendredi, par le magazine bimensuel européen “The... [Lire la suite]

02 avril 2021

La reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara un élément "pacificateur" pour dépasser le statu-quo (IPSE)

La reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara est un élément "pacificateur" qui permet d’avancer au-delà du statuquo qui empêche la résolution d’un conflit déstabilisateur pour la région euro-méditerranéenne, affirme Emmanuel Dupuy, président de l'Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), un Think tank spécialisé dans les questions de géopolitique et géostratégie, basé à Paris. "La reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara est un élément pacificateur au sens propre du terme. Elle permet d’avancer... [Lire la suite]
01 avril 2021

L’enrôlement d’enfants soldats par le Polisario et l’Algérie débattu au Parlement européen

Le phénomène d'enrôlement d’enfants soldats par le Polisario sous la supervision de l’armée algérienne, tant dénoncé par les organisations internationales notamment l’ONU, s’est invité au Parlement européen à travers une question avec demande de réponse écrite adressée par un groupe d’eurodéputés au Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell. Cette interpellation intervient peu de temps après la tenue à Genève de la 46ème session du Conseil des droits de l’homme de... [Lire la suite]
31 mars 2021

Le Kenya a beaucoup à gagner en se rapprochant économiquement du Maroc (magazine kényan)

"Nairobi perdrait plus si elle soutient la thèse séparatiste" au Sahara marocain Le Kenya a beaucoup à gagner en s'approchant économiquement du Maroc et perdrait plus en s'alignant sur les thèses séparatistes appuyées par l'Algérie, écrit le Magazine hebdomadaire kényan à grand tirage, "The Nairobian", dans sa dernière édition. "Le Kenya a beaucoup à gagner économiquement du Royaume du Maroc, notamment dans les secteurs de l'agriculture et la construction des barrages", a souligné le journaliste et écrivain kényan Tony Mochama, qui... [Lire la suite]
30 mars 2021

Il est grand temps que la France et l'UE soutiennent le Maroc dans sa position sur le Sahara marocain (Sénateur français)

Il est grand temps que la France et l'Union européenne (UE) soutiennent le Maroc dans sa position concernant le Sahara, a souligné, lundi, Claude Kern, Sénateur du Bas-Rhin, vice-président de la Commission des Affaires européennes au Sénat français. «Le Maroc est aujourd’hui, pour la France et l’Europe, un véritable pont avec l’Afrique», a-t-il affirmé dans une déclaration à l’issue d’un entretien qu’il a eu avec le consul général du Maroc à Strasbourg, Driss El Kaissi. M. Kern, également membre de la délégation française au sein de... [Lire la suite]