08 mai 2018

Le Parlement suédois considère le plan d’autonomie comme “une base de négociation”

La Commission des affaires étrangères du Parlement suédois (Riksdag) considère que le plan d’autonomie constitue “une base de négociation” pour mettre un terme définitif au différend artificiel autour du Sahara marocain.Dans son rapport annuel sur la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord au titre de l’exercice 2016/2018, la Commission rappelle que la question du Sahara a été inscrite par le Maroc au début des années 60 sur la liste des territoires non autonomes et à décoloniser.Il s’agit en effet de la première fois qu’un... [Lire la suite]