02 avril 2018

Hilal dans une lettre au Conseil de Sécurité : les déplacements du Polisario constitue « un casus belli »

“Cet acte illégal des autres parties menace gravement le processus politique onusien que le Secrétaire Général de l'ONU et son Envoyé Personnel œuvrent inlassablement à relancer”Le déplacement de toute structure civile, militaire, administrative ou de quelque nature que ce soit, du Polisario, des camps de Tindouf en Algérie, vers l'Est du dispositif de sécurité au Sahara Marocain, “constitue un casus belli”, a mis en garde l’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume du Maroc aux Nations Unies, M. Omar Hilale, dans une lettre... [Lire la suite]