Une vingtaine de pays membres de l'Union africaine (UA) ont émis, mardi 4 juillet à Addis-Abeba, une forte réserve à la décision du Conseil de paix et de sécurité de l'UA sur le Sahara.

Ce dernier appelle le Maroc et la prétendue "Rasd" à "s'engager dans des pourparlers directs et sérieux" et à apporter la coopération nécessaire aux organes politiques de l'UA, à la Commission et au haut représentant de l'UA pour le Sahara.

Les délégations de ces pays expriment leurs "fortes réserves" en référence à cette décision, au deuxième jour de la 29e Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, dont les travaux ont débuté lundi 3 juillet.

La Conférence se félicite du retour du Maroc au sein de l'UA, appelant à une "solution mutuellement acceptée" pour résoudre le conflit artificiel autour de la marocanité du Sahara.

Elle se félicite également de la baisse significative de la tension dans le territoire et le retrait des forces des parties des zones de confrontation, notamment des Guergerat, ainsi que du retour du personnel de la Minurso.

La Conférence salue la nomination par le SG de l'ONU d’un nouveau représentant accepté par les parties au conflit, en la personne de Horst Kohler, ancien président d’Allemagne.

Elle engage les présidents de l'UA et de la Commission de l'Union africaine (CUA) à assurer le "soutien approprié" aux actions pour "soutenir les efforts des Nations unies pour parvenir à un accord sur une solution consensuelle et définitive du conflit".

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com