27 octobre 2016

Au Sahara, il ne peut y avoir qu’une solution politique négociée (Mohamed Aujjar)

L’engagement du Conseil de Sécurité et des autres parties passe impérativement par la levée du blocus imposé aux populations des camps et l’autorisation de leur recensement par le HCR L’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Mohamed Aujjar, a affirmé que sur le différend régional du Sahara, il ne peut s'agir que d'une solution politique négociée conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. "Depuis 2004, le Conseil de sécurité est engagé pour parvenir à une solution politique mutuellement acceptable à ce... [Lire la suite]