Les délégations des Etats du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont souligné, vendredi au siège des Nations Unies à New York, leur "rejet de toute tentative visant à porter atteinte aux intérêts suprêmes du Maroc ou à sa souveraineté".
"Nous exprimons notre rejet de toute tentative visant à porter atteinte aux intérêts suprêmes du Royaume du Maroc frère, ou d'attenter à sa souveraineté", a déclaré la Première secrétaire de la mission d’Arabie Saoudite auprès de l’ONU, Manal Hassan Raduan, qui s’exprimait devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, au nom des délégations des Etats du CCG.
Les délégations du CCG se sont réjouies des efforts visant à parvenir à une solution “politique et consensuelle” à la question du Sahara dans le cadre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, y compris la résolution 2285, et ont salué les efforts de l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross.
Elles ont, dans ce cadre, souligné l’importance de poursuivre l’engagement de toutes les parties à “oeuvrer avec sérieux pour contribuer positivement à la réussite de cet important processus politique”.
Les pays du Golfe ont rappelé, à cet égard, la Déclaration de Riyad, issue suite au Sommet CCG-Maroc, tenu le 20 avril 2016, qui “réitère la position de principe des pays du Golfe appuyant la position du Royaume du Maroc, et soutenant l’initiative d’autonomie au Sahara”.
L’initiative d’autonomie représente, ont-t-ils souligné, un “choix constructif à même de parvenir à une solution mutuellement acceptable”.
Les délégations des pays du Golfe ont, en outre, salué “la coopération avec les instances onusiennes des droits de l’Homme, notamment le Haut Commissaire aux droits de l’Homme, ainsi que les efforts consentis en faveur du développement économique et social au Sahara”.
Elles ont, par ailleurs, appelé les parties concernées à “s’engager dans le dialogue et à s’ouvrir sur des idées créatives pour parvenir à un règlement politique négocié” à la question du Sahara.
Les délégations des pays du Golfe ont mis en exergue l’importance primordiale du règlement de ce différend “pour la stabilité et la sécurité dans le Sahel, en proie à de multiples dangers”.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com