25 janvier 2012

Le sénat belge rejette une proposition de résolution qui entrave les négociations sur le Sahara

La Commission des Relations extérieures et de Défense au sénat belge a rejeté, mardi à Bruxelles, une proposition de résolution hostile à la marocanité du Sahara présentée par le Parti nationaliste flamand de la N-VA (opposition). Cette proposition de résolution a été rejetée, sans être soumise au vote, par les partis de la majorité qui ont estimé que cette initiative "n'apporterait aucune plus-value au processus de résolution de la question du Sahara particulièrement au moment où le Maroc enregistre des avancées démocratiques... [Lire la suite]

19 janvier 2012

La situation des droits de l'Homme à Tindouf "doit être améliorée", la population des camps recensée (Paris)

La France attire l'attention sur la situation des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf, en territoire algérien, qui "doit être améliorée" et appelle au recensement des populations de ces camps, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, M. Alain Juppé. Dans ses réponses aux questions écrites de députés français sur l'évolution du dossier du Sahara publiées mardi, le chef de la diplomatie française a souligné que la dernière résolution 1979, adoptée en avril 2011 par le Conseil de sécurité de l'ONU, comporte "plusieurs... [Lire la suite]
12 janvier 2012

Le ministre gambien des AE réitère le soutien de son pays à la marocanité du Sahara

Le ministre gambien des Affaires étrangère, Mamadou Tangara a réaffirmé, mardi à Rabat, la position de son pays soutenant la marocanité du Sahara, soulignant que cette position "ne souffre d'aucune ambiguïté". "Notre position ne souffre d'aucune ambiguïté. La Gambie reconnait la marocanité du Sahara et nous nous sommes battus pour cette cause. Moi personnellement, avant d'être ministre des affaires étrangères, je me suis battu dans le collectif africain et je défendais la marocanité du Sahara au sein de l'UA pour essayer de faire... [Lire la suite]
10 janvier 2012

La collusion entre le Polisario et AQMI menace la stabilité de l'Afrique (Atlantic Council)

La collusion entre le Polisario et le groupe terroriste d'Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI), revenue au devant de la scène suite au kidnapping de ressortissants occidentaux à Tindouf, fait partie d'une toile extrémiste qui menace la stabilité du Maghreb, du Sahel et de l'Afrique dans son ensemble, met en garde une étude publiée par le think tank US, Atlantic Council. "La franchise d'Al-Qaeda dans le Maghreb a consolidé ses liens avec le front Polisario, un rapprochement pour le moins inquiétant qui s'est illustré par le rapt,... [Lire la suite]